Le référencement naturel d’un site internet (SEO pour Search Engine Optimization) consiste à mettre en place de très nombreuses petites techniques sans effet notables lorsqu’on les analyse une par une, mais qui sont très efficaces lorsqu’on les combine toutes entre elles.

L'optimisation SEO d'un texte fait partie des critères d'autorité EEAT, qui combine des actions à mettre en place sur la technique et les liens de votre site internet.

10 conseils pour aider Google et les internautes à interpréter votre contenu

Voici les 10 critères indispensables à mettre en place pour aider Google et les internautes à parfaitement interpréter votre contenu.

format_quote

L'optimisation SEO aide les moteurs de recherche à comprendre le sens de vos contenus

1- Rédigez du contenu utile, travaillez vos mots clés et l’intention de recherche

Google a créé le principe du contenu utile qui est le premier critère de positionnement d’une page dans les résultats de recherche.

Un contenu qui fonctionne bien aux yeux de Google a deux caractères principaux :

  • C’est un contenu utile pour l’internaute. Il est pertinent, de qualité, bien structuré, facile à lire et à comprendre
  • C’est un contenu qui répond à l’intention de recherche et à la question que l’internaute a posé à Google

N’oubliez pas les mots clés à partir desquels vous allez construire et optimiser vos pages. Voici un outil Google de planification de mots clés qui vous permet de découvrir des variantes et le volume de recherche approximatif. Le rapport sur les performances de votre site dans la Google Search Console est indispensable pour analyser votre trafic.

2- Titre H1 et la balise Title : Créer des titres de page uniques et précis

Un petit glossaire pour commencer :

  • Le titre H1 est affiché en haut de la page de contenu
  • La balise Title (ou meta title) est celle qui apparaît dans la page de résultats Google quand vous tapez une requête dans le moteur
Exemple de Title
Exemple de Title

La balise <title> indique aux internautes et aux moteurs de recherche le sujet de la page web. Elle doit être placée dans le <head> du document HTML, on utilise en général un plugin pour le faire sans codage exemple Yoast pour wordpress)

Un bon titre H1 et un bon Title ne sont pas une suite de mots clés, mais doivent donner envie de lire la suite, doivent interpeler le lecteur, attiser sa curiosité et doivent surtout répondre à son intention de recherche. Ces deux balises doivent poser la question pour laquelle on apporte une réponse dans l’article, le lien entre titre et contenu doit être parfait.

Pour les optimiser, on peut y intégrer sa marque, le mot clé pour lequel la page est optimisée, mais pas de caractères spéciaux. Faites un titre par page, jamais le même pour plusieurs pages.

N’hésitez pas à interpeler le lecteur : Promo exceptionnelle, Fin de stock, Etc. et faites attention à l’ordre des mots, car le premier mot d’un titre est plus important que le dernier aux yeux de Google.

Exemples

  • Comment aider Google et les internautes à interpréter votre contenu ?
  • 5 conseils SEO gratuits pour les débutants

Les balises Titre h1 et Title

Pensez à la longueur :

  • 512 pixels maximum pour le title, sinon Google n’affichera pas la fin dans la serp
  • Longueur libre pour le h1 qui doit être calé en CSS pour éviter les retours à la ligne de quelques caractères

Ce qu’il NE FAUT PAS FAIRE

  • Utiliser du texte qui n’a aucun rapport avec le contenu de la page
  • Utiliser des titres par défaut ou vagues comme « Sans titre » ou « Nouvelle page 1 »
  • Utiliser un seul titre sur de nombreuses pages
  • Faire trop long, ne pas fournir d’informations utiles pour les internautes
  • Accumuler des mots clés inutiles

3- Balise meta description : Donnez envie de cliquer

La balise meta description fournit un résumé ou un récapitulatif de la page aux internautes et aux moteurs de recherche. Elle peut contenir une ou deux phrases, voire un court paragraphe et est placée dans l’élément <head> du document HTML, souvent grâce à un plugin SEO, comme yoast pour wordpress.

Les balises description n’ont aucun effet sur le positionnement des mots clés. Elles ne servent qu’à inciter l’internaute à cliquer pour ouvrir le lien de la page et lire son contenu.

Elle s’affiche uniquement sous le meta title dans les résultats de recherche.

Exemple de meta description
Exemple de meta description

Parfois, Google utilise un résumé trouvé dans le corps du contenu de la page et l’affiche à la place de la balise s’il trouve que ce résumé est plus pertinent ou plus précis que la balise elle même pour convaincre l’internaute que la page correspond exactement à sa recherche.

Si vous avez des milliers ou des millions de pages, il est impossible de toutes les rédiger à la main. Google autorise donc l’utilisation d’un générateur de balises meta description, en voici quelques uns :

Résumé de ce qu’il NE FAUT PAS FAIRE

  • Rédiger une balise sans rapport avec le contenu de la page
  • Etre trop générique : « Ceci est une page Web » ou « page sur les cartes de football »
  • Utiliser uniquement des mots clés
  • Copier coller l’intégralité de la page dans la balise
  • Utiliser une seule balise pour toutes les pages ou pour un très grand nombre de pages du site

Exemple 1

  • Pas bien (liste de mots clés) : Articles de couture, laine, crayons de couleur, machines à coudre, fils, canettes, aiguilles
  • Bien : Obtenez tout ce dont vous avez besoin pour coudre votre prochain vêtement. Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h, dans le quartier Fashion District

Exemple 2

  • Pas bien (meta dupliquée pour tous les articles) : Actualités locales de Whoville, livrées à domicile. Découvrez les nouvelles du jour
  • Bien : Un homme d’un certain âge vole les cadeaux de tous les habitants la nuit précédant un événement important, troublant ainsi la petite ville de Whoville. Recevez plus d’infos en direct à ce sujet

Exemple 3

  • Pas bien (ne résume pas la page) : Les œufs sont une source de bonheur dans la vie de chacun. Quand j’étais petite, je me souviens avoir ramassé des œufs dans le poulailler pour les ramener dans la cuisine. C’était le bon temps
  • Bien : Apprenez à cuisiner en moins d’une heure des œufs avec ce guide complet. Nous abordons toutes les méthodes, y compris l’œuf au plat classique et retourné, l’œuf dur, et l’œuf poché

Exemple 4

  • Pas bien (trop court) : Crayon mécanique
  • Bien : Crayon mécanique à affûtage automatique qui corrige votre style. Inclut une mine 2B à réapprovisionnement automatique. Disponible en deux coloris : Rose vintage et Jaune taxi. Bénéficiez de la livraison gratuite dès 50 crayons commandés

4- Utilisez des balises Hn pour mettre des paragraphes importants en avant

Avant même de penser à le publier sur votre blog, structurez votre texte de manière hiérarchique comme vous le feriez pour une dissertation au Lycée : Une introduction, deux ou quatre parties principales composées chacune de sous parties. Chacune d’elles doit faire l’objet d’un titre ou d’un sous-titre pour faciliter la lecture rapide de l’internaute et la compréhension par Google.

Mais soyez modéré, n’en faites pas trop. Utilisez aussi le gras, l’italique, les blocs de citation, etc. Les balises de sous titres sont très importantes pour structurer une page, mais ne font pas tout.

Résumé de ce qu’il NE FAUT PAS FAIRE :

  • Placer du texte qui ne serait pas utile pour comprendre le contenu
  • Utiliser des balises Hn là où <em> ou <strong> seraient plus appropriées
  • Ne pas harmoniser le CSS des balises entre elles
  • Utiliser un nombre excessif de balises Hn sur une même page
  • Etre trop long
  • Utiliser des balises Hn pour mettre en forme et non pour présenter une structure (un grand classique des graphistes)

5- Ajoutez un balisage de données structurées pour enrichir les résultats de recherche

Les données structurées sont des lignes de code normalisées dans chaque page de votre site qui fournissent des informations sur votre contenu aux moteurs de recherche. Ces « résultats enrichis » sont destinés à être affichés dans les résultats de recherche afin de faciliter la compréhension du contenu aux internautes.

Exemple de résultat enrichi dans une meta description
Exemple de résultat enrichi dans une meta description

Le balisage de données structurées diffuse aussi des résultats pertinents dans d’autres formats, comme par exemple les horaires d’ouverture ou l’emplacement sur une carte. Pour ce faire, il faut remplir soigneusement votre fiche d’établissement dans votre compte Google My business.

Exemple de résultat enrichi pour des entités commerciales
Exemple de résultat enrichi pour des entités commerciales

Vous pouvez baliser de nombreuses entités commerciales :

  • Les produits que vous vendez
  • La localisation de l’établissement
  • Des vidéos sur vos produits ou votre entreprise
  • Les horaires d’ouverture
  • Le calendrier des événements
  • Des recettes
  • Le logo de votre entreprise, et bien plus encore

Votre page est-elle compatible avec les résultats enrichis ? Testez gratuitement pour le savoir

Utilisez la Search Console pour analyser les données structurées, les résultats, les clics, les problèmes techniques et erreurs à réparer.

Résumé de ce qu’il NE FAUT PAS FAIRE

  • Utiliser un balisage non valide
  • Modifier le code source de votre site lorsque vous n’êtes pas certain de la mise en œuvre du balisage
  • Ajouter des données de balisage qui ne sont pas visibles par les internautes
  • Créer de faux avis ou ajouter des balises non pertinentes

6- Créez une page de navigation simple pour les utilisateurs

Pensez à vos lecteurs quand vous créer une arborescence de navigation : La hiérarchie doit être naturelle et simple à comprendre pour tout lecteur qui arrive pour la première fois sur votre site, privilégiez les ancres textuelles plutôt que des images, créez un sitemap de recherche et un site map pour que l’internaute puisse chercher facilement ce qu’il souhaite, faites une page d’erreur 404 personnalisée, concevez les url pour que l’internaute les comprennent simplement.

Résumé de ce qu’il NE FAUT PAS FAIRE

  • Créer des réseaux complexes de liens de navigation
  • Trop découper votre contenu pour obtenir un nombre très important de pages
  • Avoir une navigation basée sur des images ou des animations
  • Laisser trop de liens cassés dans les pages
  • Créer une page de navigation qui répertorie les pages, mais sans les organiser (par sujet, par exemple)
  • Permettre à vos pages d’erreur 404 d’être indexées dans les moteurs de recherche
  • Utiliser un style non cohérent avec le reste de votre site pour vos pages 404
  • Utiliser de longues URL avec des paramètres et des identifiants de session inutiles
  • Choisir des noms de page génériques comme page1.html
  • Utiliser un nombre excessif de mots clés comme maillot-foot-pas-cher-en-stock.html
  • Utiliser une imbrication de sous-répertoires trop importante exemple : .../dir1/dir2/dir3/dir4/dir5/dir6/page.html
  • Utiliser des noms de répertoires qui n’ont aucun rapport avec le contenu
  • Avoir des pages de sous-domaines et du répertoire racine qui accèdent au même contenu (par exemple, domain.com/page.html et sub.domain.com/page.html)

7- Travaillez le maillage interne et vers d’autres sites

Le web est basé sur les relations hypertextes entre deux pages. Le seul critère pertinent pour poser un lien entre deux pages internes ou d’une page d’un site vers une page d’un autre site est l’intérêt que le lecteur va porter à cliquer sur le lien.

Travaillez donc sur ces liaisons sémantiques de manière globale pour obtenir un maillage interne très pertinent.

Résumé de ce qu’il NE FAUT PAS FAIRE

  • Utiliser du texte hors sujet ou sans relation avec le contenu de la page liée
  • Utiliser l’URL de la page comme texte d’ancrage, hormis dans les cas légitimes, comme la mise en avant ou le référencement d’une nouvelle adresse de site Web
  • Écrire un long texte d’ancrage, comme une longue phrase ou un court paragraphe ou avec trop de mots clés uniquement pour les moteurs de recherche
  • Utiliser un style CSS ou texte qui fait ressembler les liens à du texte ordinaire
  • Créer des liens inutiles qui n’aident pas les internautes à naviguer sur le site

8- Optimisez vos images

Utilisez des éléments d’image HTML pour intégrer des images dans votre contenu, notamment pensez à l’attribut alt qui vous permet d’éditer un texte de substitution pour l’image.

9- Adaptez votre site aux mobiles

La plupart des recherches sur Google s’effectuent aujourd’hui sur mobile. Il faut donc impérativement que votre site soit responsive, voire conçu pour les mobiles et adapté ensuite aux desktops.

10- Popularité

N’oubliez pas la popularité. Pour cela, lancez des campagnes de netlinking pour donner des signaux faibles et forts que vos contenus sont qualitatifs. Et un dernier conseil, pensez au SEO technique, indispensable pour que Google crawle facilement votre site.

À lire aussi

Les derniers articles

Le Bad Buzz de H&M en 2018

Lire la suite

L'incident Dolce & Gabbana en Chine en 2018

Lire la suite

Peut-on faire des relations de presse pour obtenir des backlinks ?

Lire la suite

Partager cet article