L’identité numérique d’une personne ou d’une entreprise est l’ensemble des traces de publication et de données d’identification personnelles laissées volontairement ou non sur internet et dans les espaces numériques. Votre identité numérique protège votre vie privée, votre image et votre réputation en ligne.

On dénombre trois types de traces numériques qui peuvent servir à connaître toutes vos informations personnelles, confidentielles et privées pour se faire passer pour vous.

  1. Celles liées aux informations saisies lors des transactions en ligne, l’inscription à des offres commerciales, les signatures électroniques (nom, pseudo, marque, adresse électronique, numéro de mobile, identifiants d’authentification et de connexion, moyens de paiement, adresses IP, etc.)
  2. Les traces non volontaires liées à la navigation : cookies, historique de navigation, favoris
  3. Celles laissées dans les réseaux sociaux (post, commentaires, likes, photos, etc.)

Une mauvaise gestion de votre IDN peut avoir un impact négatif significatif sur votre vie en cas de vol de données confidentielles. Alors mettez tout en oeuvre sur le web pour protéger votre image d’expert, votre réputation et vos comptes bancaires.

format_quote

Un vol d'identité numérique peut détruire votre E-reputation en quelques minutes

Gérez votre identité numérique en 26 conseils

Les fournisseurs de services ont la responsabilité de protéger les éléments personnels de leurs utilisateurs contre le vol, la fraude et les atteintes à la vie privée. Ils ont l’obligation de mettre en place des mesures de protection et d’informer les utilisateurs sur la manière dont leurs données sont collectées, utilisées et stockées.

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de l’Union européenne définit les droits et les responsabilités des internautes et des prestataires online en matière de données personnelles.

Une attaque sur votre identité numérique peut avoir de graves conséquences sur votre E-réputation, car elle peut nuire à la perception que les autres ont de vous. Les risques sont importants sur la perte de confiance et de crédibilité des dirigeants, des salariés et sur la réputation de l’entreprise. Mais le risque est aussi lié à la perte d’informations sensibles et de problèmes de concurrence.

Dans des cas très graves, la conséquence peut être d’être obligé de créer une nouvelle marque, un nouveau site internet, de déménager dans des nouveaux locaux, bref, de repartir à zéro.

En tant qu’utilisateur, vous avez la responsabilité de prendre trois types de mesures pour protéger votre IDN.

1- Gérez les traces des données saisies

Quand vous surfez sur le web, vous laissez des traces sans vous en rendre compte qui peuvent vous nuire si elles sont collectées et exploitées dans un objectif malhonnête. Voici 12 actions à mettre en place pour les limiter :

  1. Limitez les informations sur vous que vous partagez lors de l’inscription à un service en ligne et ne partagez que les données essentielles
  2. Utilisez des mots de passe forts, changez-les régulièrement et mettez en place la double authentification dès que c’est possible
  3. Utilisez des logiciels de protection tels que des antivirus, des pare-feu et des anti-malware pour contrer les logiciels malveillants et n’oubliez pas votre téléphone
  4. Ne faites jamais de transactions sur des bornes wifi publiques, telles que les bibliothèques et les gares, qui n’ont aucune mesure adaptée à une transaction sécurisée
  5. Vérifiez vos relevés de compte pour vous assurer qu’il n’y a pas de transactions frauduleuses
  6. Désactivez les options de partage du compte avec des tiers ou d’autres utilisateurs du service
  7. Vérifiez les paramètres de confidentialité après l’inscription pour vous assurer que les éléments vous concernant sont protégés
  8. Effacez votre compte si vous n’utilisez plus le service pour supprimer tout ce qui est personnel et associé à votre compte
  9. Utilisez des sites sécurisés https et n’utilisez jamais les sites en « http », qui sont des portes ouvertes très faciles à passer par les hackers
  10. Utilisez des options de paiement sécurisées telles que PayPal ou des cartes de crédit
  11. Vérifiez les politiques de confidentialité RGPD pour vous assurer que le site internet protège les informations qui vous concernent
  12. Protégez vous contre la fraude en utilisant des alertes de transaction ou des offres pour surveiller votre compte et détecter toute activité suspecte

2- Gérez les traces liées à la navigation

Voici les 7 principales étapes à suivre pour gérer efficacement les traces de navigation :

  1. Utilisez un VPN (Virtual Private Network) pour chiffrer vos communications et masquer votre adresse IP. Les plus utilisés dans les PME sont ExpressVPNCyberGhostNordVPNTOR est utilisé pour surfer sur le darknet
  2. Utilisez des outils de confidentialité : Ghostery ou Privacy Badger peuvent aider à bloquer les traqueurs
  3. Utilisez des adresses e-mail jetables pour les sites web qui nécessitent une inscription. Temp-mail ou yopmail sont les plus connus
  4. Ayez une boite mail réservée aux inscriptions, que vous n’utilisez pas pour surfer sur la toile
  5. Utilisez des moteurs de recherche privés : DuckDuckGoFirefox Focus ou StartPage ne conservent rien de vos recherches en ligne
  6. Effacez régulièrement l’historique de navigation
  7. Effacez les cookies, ce sont des fichiers stockés sur votre ordinateur qui permettent aux sites web de se souvenir de vos préférences et de l’historique de navigation. Effacez les régulièrement ou désactivez les complètement

Voici les 7 principales étapes à suivre pour gérer efficacement les traces laissées dans les réseaux sociaux :

  1. Limitez les informations sur vous que vous partagez. Ne partagez jamais votre adresse, numéro de téléphone ou tout autre chose très confidentielle
  2. Utilisez des mots de passe forts et utilisez la double anthentification
  3. Vérifiez les paramètres de confidentialité de votre compte pour vous assurer que vos données ne sont pas visibles par tout le monde. Assurez-vous que seules les personnes que vous autorisez peuvent voir vos publications et votre profil
  4. Soyez sélectif dans vos amitiés virtuelles, dans les personnes que vous acceptez en tant qu’amis sur les réseaux sociaux. Évitez d’accepter des demandes de personnes que vous ne connaissez pas ou qui vous semblent suspectes
  5. Utilisez des photos appropriées pour votre profil et vos publications
  6. Ne cliquez jamais sur un lien qui vous parait suspect pour éviter de vous exposer à des risques tels que le vol d’identité ou le phishing
  7. Supprimez les publications inappropriées ou compromettantes que vous avez postées. Si vous ne pouvez pas les supprimer, demandez à l’administrateur du site ou à l’application de le faire

Les questions complémentaires

https://clikizi.com/eeat/identite-de-marque/

À lire aussi

Les derniers articles

Le Bad Buzz de H&M en 2018

Lire la suite

L'incident Dolce & Gabbana en Chine en 2018

Lire la suite

Peut-on faire des relations de presse pour obtenir des backlinks ?

Lire la suite

Partager cet article